Bio

Katelia (b. 1975), French and deeply attached to her Maltese origins, has been living and working between Malta and Paris since 2016. She is still involved in the Parisian artistic community life where she exhibits regularly. In 1999 she completed her DNSEP degree at the Beaux-Arts de Rennes. She creates installations combining photography, sculpture, and writing. She believes that the traces of the past reflect into the present while she is also very curious about our perception of the space and marine environment.


Née en 1975, bretonne et très attachée à ses origines maltaises, Katel vit et travaille entre Paris et Malte depuis 2016.
En 1999, elle obtient son D.N.S.E.P. aux Beaux-Arts de Rennes. Son projet de diplôme explore « Le manque de repère dans l’eau », et consiste en des montages numériques grands formats. En 2000, elle plonge dans la bulle internet en tant que directrice artistique puis chef de projet fonctionnel. En 2015, elle se décide enfin à montrer ses projets artistiques personnels, sculptures, photographies et autres médias. Ses sujets de réflexions sont la transmission, comment les traces du passé se révèlent dans le présent et plus particulièrement dans le contexte migratoire. Elle s’intéresse également à notre perception des espaces.

En 2015, elle est sélectionnée par le commissaire d’exposition Dr Giuseppe Schembri Bonaci pour The Mdina Cathedral Contemporary Art Biennale à Malte. Sa première exposition personnelle « Familja migrAzzjoni » Je suis né.e là-bas mais je vis ici… est présentée en 2017 à la Valette. Elle est soutenue par Spazju Kreattiv, l’Ambassade de France à Malte et des partenaires privés.

En 2018, remarquée par RIMA & la Fondation Valletta 2018 elle est invitée à participer à l’exposition collective internationale To be [defined] à Spazju Kreattiv, La Valette. Elle participe également au projet Amuse – Perception I (2018) et Perception II Postscript (2019) à Malta Society of Arts, La Valette.
A Paris, elle expose à la Maison des Métallos en 2016 pour l’exposition Passeport(e) et s’implique dans le réseau associatif des artistes parisiens.

En 2020, elle est présente au festival Pierrevert Nuits Photographiques, au festival Phémina Photo de Fontainebleau.
Le prochain festival les Photographiques du Mans et le mois de la photographie à Grenoble présenteront son travail.

Egalement, shortlistée pour le prix international de la photographie africaine contemporaine 2021 – CAP Prize (Résultat septembre 2021).

A l’automne 2021, Spazju Kreattiv, La Valette, accueille sa nouvelle exposition personnelle photographique, installations sonores et vidéos explorant les territoires liés à son immigration familiale, Tunis, Malte, Marseille.

Elle participe aux masters class photo de FLORE et Sylvie Hugues (L’œil et l’esprit) ainsi que celle de Quentin Bertoux (Agence VU’).
Les galeries Art Sweven et Christine X présentent une partie de ses photos à Malte.